Remontée de la Loire au grès des trois cépages blancs qui bordent le plus long fleuve de France, avec un Melon de Bourgogne en Muscadet, deux chenins de part et d’autre de Tours et deux sauvignons au limite du Sancerre.

Les vins ont été ouverts deux heures avant la séance et maintenus au frais dans le réfrigérateur.

DSC_1204

Ils étaient servis en carafe dans l’ordre d’intensité de couleur croissante, les deux anciens de la série (millésime 2008) se retrouvant ainsi en fin de peloton.

Les cinq vins dans l’ordre de la dégustation des 16 participants de la séance (à l’aveugle):


Vin#1 – François Crochet, Sancerre, Le petit Chemarin, 2014
Acheté 21,50€ au salon de la Paulée des vins de Loire à Chartres.

Blanc de Loire

cépage Sauvignon
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
couleur claire.
Nez groseille à maquereaux, citron. Des notes florales , un peu de verdeur et de bois.

bouche marquée par l’acidité, piquante. Un soupçon d’amertume. Du litchi, de la pomme, du coing.
Intéressant à boire à l’apéro, suffisamment refroidi.
Note moyenne de 13,4. Le vin moyen de la séance: au milieu du classement sans qu’il puisse départager les dégustateurs.
image

 


Vin#2 –  _ Pierre Luneau-Papin, Muscadet Sèvre et Maine sur lie, Vera Cruz, 2015
Acheté 13€ au salon de la Paulée des vins de Loire à Chartres.

Cépage Melon de Bourgogne Blanc de Loire
image Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Nez fruité: mirabelle, pêche, pomme, abricot sec. Ou autre (champignon, civet).
En bouche plus végétal que agrumes. Semble plat, neutre et court mais plus équilibré que le précédent. Des touches fumées, avec un peu d’amertume en finale.

Note moyenne de 12,3. Parmi les deux vins les moins appréciés de la séance.

Vin#3 – Matthieu Vallée, Château Yvonne, Saumur blanc 2015
Acheté 22€ au salon de la Paulée des vins de Loire à Chartres.

Blanc de Loire cépage Chenin
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Nez groseille à maquereaux. Des notes sucrées (réglisse, banane, abricot sec). Des odeurs lactées et de cave humide agréable.
bouche sur le fruit confit (coing, pomme). De la banane flambée à l’armagnac, voire de la vodka au coing. Un peu de fleur de sureau.
Bonne impression générale
Note moyenne de 14,5. Le leader de la séance, même si les trois du podium ne sont pas significativement différents.
image

Vin#4 – Bernard Minchin, La Tour Saint-Martin, Ménetou-Salon, Honorine 2008
Acheté au Salon des Vignerons Indépendants en 2010 ?

Cépages Sauvignon blanc Blanc de Loire
image Ce que les dégustateurs en ont pensé.
bombe au nez. De l’asperge verte, du poivron vert. Coing fermenté, jus de goyave. De la groseille à maquereaux trop mûre. La douceur entre banane cuite et bonbon à l’ananas.
En bouche, du litchi, de l’acidité. Les fruits exotiques très/trop murs. De la fumée.
Note moyenne de 11,4. Ses amateurs ne sont pas assez nombreux pour compenser son effet répulsif chez certains. Plus mauvaise moyenne de la séance (équivalent au vin#2)

Vin#5 – Jacky Blot, Domaine de la Taille au Loup, Montlouis sur Loire, Remus Plus sec, 2008
Acheté sur Internet , estimée à 28€ (vente enchère 2017)

Blanc de Loire

cépages Chenin

L'avis de Gault&Millau sur le vin Domaine de la Taille aux Loups Montlouis-sur-Loire Remus 2008, Blanc “Comparer un meursault et un montlouis n'est pas dans nos habitudes, mais là, nous devons avouer que l'équilibre, la richesse et la patte bourguignonne de l'élevage nous y obligent. Foncez: ce vin traversera les décennies!

Ce que les dégustateurs en ont pensé:.
Nez Saucisse fumée, mie de pain, yaourt à la fraise fumée, miel de châtaigne, caramel.
En bouche, la sensation d’acidité partage les dégustateurs. De l’amertume. Du fruit (pomme, coing, agrume, pêche, litchi). Plus de fraicheur que le précédent.
Sensation d’alcool du Cointrau ou du pineau des Charentes avec un peu de pruneau.
Note moyenne de 13,9. Le dauphin de la séance qui rate la première marche à cause des dégustateurs déconcertés par ce profil de vins vieux.
image

Le Coin du statisticien.

image

Avec 16 dégustateurs, trois groupes de vins ressortent. Le Vin#3 est le plus consensuel. Et le Vin #4  a beaucoup trop “pas plu” et se ressort comme le vin de la discorde.

 

 

 

 

image

 

 

 

 

 

 

 

Le vin#4 a permis d’illustrer que le vieillissement du vin peut le faire sortir du registre de la séduction.

Les deux vins les plus proches Vin#3 et Vin#4 sont opposés par l'âge (2015 contre 2008) et le cépage (Melon contre Chenin), mais se retrouvent apprécié de la même façon.