Nous étions quinze ce jour-là réunis autour des carafes remplies de vins sombres des Côtes du Rhône septentrionales. Six vins mais deux intrus. Une Syrah sudiste et une Mondeuse de Grisard pour voir le rapprochement parfois fait avec les Côtes Rôties.

Vin_110303_RhoneNord_cartePour avoir gouté récemment un Crozes Hermitage 2007 qui était resté imbuvable pendant 24h avant de voir arriver un peu de plaisir, les bouteilles avaient été ouvertes la veille au soir en les vidant d’un verre de vin pour leur donner un peu d’aise avant la mise en carafe de la dégustation.

Les vins sont dégustés à l’aveugle. L’ordre avait été légèrement arrangé. Les 6 vins sont servis dans 6 verres différents sur lesquels chacun peut revenir à loisir.

 


Saint Joseph, Cave de Tain, Les Hauts de Pavières 2007

 Vin_110303_RhoneNord_Saint_Joseph_Tain_2007

Acheté chez Cora.
Produit sur la rive droite du Rhône, le Saint Joseph est cultivé sur des terrasses. 
A servir à 16 - 18°.
A table: Ce vin s’exprime idéalement sur des viandes rouges, du gibier à plumes et une grande palette de fromages au lait cru. Cépage: 100% SYRAH. Type de sol: Arènes granitiques – en terrasses.
Vinification: Sélection rigoureuse de la vendange selon l’origine et la maturité. Vendange égrappée totalement. Cuvaison 15 à 20 jours avec des méthodes traditionnelles d’extraction. Mise en barrique après fermentation malolactique pour un élevage de 12 mois pour 50% de la cuvée.

Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur peu engageante
Nez acide, désagréable. Zan amer.
En bouche, fade, sans intérêt. Un peu d’astringence, acidité. Pointe d’amertume en finale. Sur l’épice et le poivre.
image

 

 

 


Coteaux du Tricastin, Domaine des Alyssas, Tissu de Syrah 2009

 Vin_110303_RhoneNord_Alyssas_tissu_de_syrah_2009

Achetée chez CavePrivée.
Commentaires du site:
Cépage : syrah. Âge des vignes : 19 ans. Rendements : 35 hl/ha.
Terroir : 2 ha. La parcelle ceinte de garrigue est travaillée au sol régulièrement pour éviter que le vent bien présent, ne sèche trop rapidement la vigne. Argilo-calcaire, profond, drainant, froid et exposé au mistral, bordé de garrigue. Vignes plantées à 300 mètres d'altitude.
Viticulture : Pratiques culturales : travail du sol pour préserver les vignes de la sécheresse, palissage à deux fils releveurs, repalissés deux fois manuellement. Effeuillage fin juillet pour une meilleure maturation.
Vinification : Classique, cuvaison de 9 jours avec une montée des températures progressive jusqu'à 28 °C et deux légers remontages quotidiens. Sulfitage minimum, pas de sucres résiduels.
Pas de passage en fûts. Production : 10 000 bouteilles.

Ce que les dégustateurs en pensent:
Robe plus vieille que le premier (!).
Au nez acide. Plus de bouquet que le premier. Odeurs de pain, biscotte. Cassis, vanille. Viande et cuir.
En bouche, contraste avec le nez. Attaque souple. Finale chocolat, cigare. Acidité revient en fin de bouche.
image

 


Vin de Savoie, Michel Grisard, Domaine du Prieuré Saint Christophe, Mondeuse tradition 2004

 Vin_110303_RhoneNord_Grisard_Tradition2004 Bouteille achetée au domaine à l’issu d’une dégustation mémorable avec Michel Grisard (mais il semblerait que toutes les rencontres avec Michel Grisard soit mémorable d’après la blogosphère). J’ai tenté une comparaison Mondeuse/Syrah, mais ce fut une erreur de casting.
Quelques mots de Michel Grisard sur cette apparentement.
« La Mondeuse est apparentée à la Syrah qui est issue du Durésa et de la Mondeuse Blanche. C'est cette même Mondeuse blanche qui est la mère ou la fille de la Mondeuse noire. L'ADN a défini le lien de parenté direct de ces deux Mondeuse, mais on ne sait pas dire dans quel sens. On suppose, une évolution de la Mondeuse noire, vers la Mondeuse blanche. Ce qui laisse penser que la Mondeuse Noire serait la grand mère de la syrah, et serait donc la fameuse Allobrogica cité par Collumèle dans son traité d'agronomie "De re agricola". »
Ce qu’en pensent les dégustateurs:
Robe rouge encore vive.
Nez sur le bois, caramel, noisette. Fruits entre cerise cuite et très groseille. Beaucoup de bananes pour certains.
Attaque très forte en bouche (cachou) mais disparaît très vite.
Très léger, et âpre en fin de bouche.
image

 


Cornas, Domaine Robert Michel, La Geynale 2005

 Vin_110303_RhoneNord_Cornas_Michel_Robert_Geynale_2005 Bouteille achetée chez CavePrivée
Cépage : 100 % syrah. Rendements : de 30 à 35 hl/ha.
Terroir : Il s'agit de vieilles vignes centenaires, plantées sur le lieu-dit Génale, exposées plein sud. Les sols sont composés de granits et de gneiss. Les vignes ont été reprises par Vincent Paris.
Vinification : En vendanges entières.
Macération de trois semaines, avec des remontages. Utilisation de levures indigènes.
Élevage : Six mois en cuves émaillées puis douze mois en fûts et en demi-muids de plusieurs vins. Pas de collage, ni de filtration.
Ce qu’en pensent les dégustateurs:
Nez animal, cuir, fourrure, sueur. Pas de fruits. Douçatre (vanille). note mentholée en fin.
En bouche, cerise noire, poivron. Tannins gênants, très astringents.
Vin plein et équilibré.

image

 


Cornas, Domaine Guillaume Gilles, 2008

 Vin_110303_RhoneNord_Cornas_Guillaume_Gilles_2008 Bouteille achetée au salon des Vignerons Indépendants sur un coup de cœur.
Commentaire de CavePrivée:
Cépage : syrah. Âge des vignes : 30 ans.
Terroir : En 2008, ce cornas est uniquement composé des vignes de syrah plantées sur le terroir de Chaillot, situées en haut de coteaux, exposées au sud. Le sol est très sablonneux avec du granit.
Densité : 6 500 pieds/ha.
Rendements : 35 hl/ha.
Vinification : En vendanges entières.
Macération et fermentations en cuves béton ouvertes durant trois semaines. Pas de levurage, ni de chaptalisation ou encore de tartriquage.
Élevage : Dix mois en fûts de 600 litres.
Ce qu’en pensent les dégustateurs:
Nez peu expressif. Proche du précédent. Pin résineux.
En bouche, attaque un peu piquante. Complexe.
Bon archétype de la Syrah nordique.
image

Crozes Hermitage, jean-Luc Colombo, Les Fées Brunes 2007

 Vin_110303_RhoneNord_Crozes_Hermitage_Colombo_F_es_Brunes_2007 Bouteille achetée chez 1jour1vin
issue de vieilles vignes cultivées avec soin sur les coteaux granitiques du nord de l’appellation.
100% Syrah
Viticulture Raisonnée
Vendanges Manuelles
Elevage 12 à 18 mois en fûts de chêne récents
Ce qu’en pensent les dégustateurs:
Bouche fade. Amer, astringent, acidité gênante.
Un peu comme le premier vin, en moins bon. Trop plat pour être déplaisant.

image

 
 

Un petit jeu en fin de dégustation était:
 
 
 
  • d'identifier les deux intrus (Le Coteaux du Tricastin et la Mondeuse de Savoie qui n'étaient une Syrah nordique): 4 dégustateurs sur 14 les ont trouvé.
  • de trouver la paire de bouteilles qui venaient de la même appellation (les deux Cornas): 3 dégustateurs sur 14 ont trouvé.
 
 
Une analyse statistique simple montre que les deux Cornas se détachent significativement en tête. Ce sont aussi les bouteilles les plus chères de la dégustation.