La traditionnelle dernière séance de l’année étant la dernière avant l’arrivée des cotisations de l’année suivante, nous en profitons pour vider la caisse du club en dépensant tout ce qui nous reste pour cette séance “Prestige”.

Nous alternons les couleurs, les années impaires étant dévolues aux blancs.Les vins sont dégustés à l’aveugle sans aucune indication. L’ordre de dégustation est donné par les deux organisateurs de la séance.

Les vins ont été achetés chez un caviste fournisseur habituel du club, et un vin chez Leclerc (conservé en armoire à vins).
Ils sont rafraichis à l’avance grâce à la conservation des bouteilles et des carafes dans un bac rempli de glace.

Jouant le jeu à fond, il n’y a que dans le cadre de ce club, ou des jurys de concours, que je me hasarde à donner une note aux vins. A la différence des concours, les vins sont dévoilés à la fin et cela réserve des surprises.

Vin n°1:  Château Simone 2006 – Palette

Couleur clair. Premier nez sur le bois. Plus sur la verdeur que la tension minérale. Belle attaque en bouche. Tout le plaisir sur la finale, légèrement citronnée. Rétro sur le fût (pas sec, mais bois/planche).
Incapable de reconnaitre cépages/région. Note: 12.
Bouteille découverte: vin raffiné, peu parlant. Demande plus de maturité.

image

Vin n°2: Château de Fieuzal 1989 - Pessac Léognan

Robe foncée, légèrement tuilé. nez sur oxydation du vin jaune, alcool à brûler, un peu de noix. Bouche sur la montée, complexe. Amertume sur la fin. Belle retro. Desservit par son nez (absolument pas à mon gout, comme les vins oxydés).
Vin manifestement oxydé par une mauvaise conservation. Note 11.
Bouteille découverte: le caviste nous avait déjà refourgué la même bouteille, il y a deux ans. Elle avait déjà fini dans l’évier.

image 

Vin n°3: Bienvenues Bâtard Montrachet 2000 - Louis Latour

Robe paille, brillante. Nez sur le bois. Chardonnay. Légère note beurrée, pas d’acidité (un poil citronné). En bouche, très belle tension acide et minérale. Elevage sous bois bien fondu. Très bien. Je le place en Puligny en 2004 pour sa vivacité. Un bourgogne comme je les aime. Note 15.
Bouteille découverte: grosse et agréable surprise. Un vin encore sur la jeunesse. Un gros potentiel de longévité, à l’opposé de la réputation d’oxydation prématurée des bourgognes blancs.

image

Vin n°4: Puligny Montrachet Clavoillon 2006 - Domaine Leflaive

Source: Externe

Robe jaune or. Nez ouvert, fruit, suave. Second nez sur grillé. Ne gagne pas à l’agitation. Très belle attaque en bouche, flatteur, suave. Du gras et de la corpulence. Finale un rien sur alcool. Je le place en Grave 2005. Note 14.
Bouteille découverte: grosse déception pour mon erreur de jugement sur une de mes appellations préférés des côtes de Beaune. Mais où est-ce qu’il est allé chercher cette corpulence ? Il faut absolument que j’aille voir cette parcelle Clavoillon lors de mon prochain passage là-bas.

image

Vin n°5: Châteauneuf du pape 2004 – Domaine de Beaucastel

Couleur jaune or. nez sur légère oxydation, agrume confit. Attaque souple en bouche, pas explosif, amolli par glycérol. Vin dégonflé. Note 10.
Bouteille découverte: Prix scandaleux. Heureusement je sais que le Châteauneuf du Pape en blanc peut être délicieux chez Beaurenard entre les mains des frères Coulon.

image

Vin n°6: Condrieu 2007 -Lys D'or

image Robe jaune paille. Nez floral, explosif, un rien café. Belle tension à l’agitation, épicé. En bouche, belle rondeur. Fruits jaunes (pêches, brugnon), belle tension. Trop rond pour un sauvignon, trop tendu pour une roussanne. Note 15.
Bouteille découverte: Belle surprise sur un cépage/appellation que je ne connaissais pas.

image

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,